• Claps

Et si on parlait Sérophobie?


​Si on dit PVVIH? est ce que ça vous parle?

Certainement pas, parce que le terme parait peu commun dans nos langages quotidiens pourtant, il existe bel et bien ce mot PVVIH qui veut dire :

-Personnes vivant avec le VIH.

A ce jour, les discriminations envers elles n'ont pas cessé au contraire, les familles et les amies se cachent derrière leur bonne santé pour mettre à l'isolement la PVVIH.

Dans notre société nous sommes passés de la stigmatisation ( idées ou stéréotypes visant à inculqués de fausses croyances: mysticisme, contamination par la sueur) à la sérophobie.

Une pub d'ailleurs connue dans les années 1997 ayant pour effet de sensibiliser, démontrait bien l'installation de la sérophobie au Gabon.

Pour reprendre la pub, une dame demandait à ses enfants de tout cacher car elle voyait arriver chez elle une personne qu'elle savait infectée. Elle prétextait pour ne pas servir cette dernière qu'elle n'avait même pas un verre d'eau à lui donner car les enfants avaient tout détruit dans la maison. Pour reprendre ses propos "même un verre d'eau je n'ai pas les enfants me cassent tout dans la maison".

Comment lutter contre ce comportement?

-En éliminant d'abord la peur de la contamination qui provoque des réactions de rejet

-En respectant les droits humains notamment l'article fondée sur la non-discrimination

-En évitant, la stigmatisation et les discriminations en milieu médical entravent l'accès à la santé des PvVIH

-En évitant le secret car, il peut nuire à la santé physique et mentale des PvVIH

Selon les estimations chiffrées de 2014 par L'ONUSIDA.

Le VIH au Gabon :

Estimations de l'ONUSIDA (chiffres de 2014)

  • Nombre de personnes vivant avec le VIH : 48 000

  • Taux de prévalence chez les adultes de 15 à 49 ans : 3,9 %

  • Adultes âgés de 15 ans et plus vivant avec le VIH : 44 000

  • Femmes âgées de 15 ans et plus vivant avec le VIH : 29 000

  • Enfants âgés de 0 à 14 ans vivant avec le VIH : 4 000

  • Décès dus au sida : 1 500

  • Enfants rendus orphelins par le sida âgés de 0 à 17 ans : 18 000

Au regard de ces chiffres il est important d'adopter un comportement plus responsable afin de supprimer toute forme de sérophobie.

LUTTER

#seophobie