• I.I

ENJEUX D'UN PHENOMENE DE SOCIETE


Il n'est pas difficile de constater qu'au Gabon le phénomène de grossesses précoces prend de l'ampleur et affecte principalement la jeunesse feminine.Mais qu'est ce qu'une grossesse précoce? On entend par grossesse précoce, une grossesse qui survient avant la majorité de la jeune fille c'est-à-dire au cours de son adolescence. Communément grossesse survenue à bas âge. Le constat est d'autant plus alarmant quand on sait que la plus jeune mère du Gabon a selon les quotidiens locaux 9 ans.Pour comprendre ce phénomène il serait utile de comprendre les contours de ce phénomène. En identifiant premièrement les signes de ces différents types de grossesses, ensuite les conséquences qui en découlent ainsi que les solutions probables.

I- L'identification des différents types de grossesses précoces

Il existe plusieurs types de grossesses précoces singularisées par des signes distincts:

a- La grossesse accidentelle

Celle-ci comme son nom l'indique, arrive au cours d'un rapport sexuel non protégé. Elle est imprévue et inattendue.L'une des causes de cette grossesse accidentelle est pour la jeune fille la méconnaissance du calcul de son cycle d'une part et d'autre part celle de son corps ou contraceptif.

Certaines ignorent parfois lors d'un premier rapport sexuel que le jeune garçon libérera des spermatozoïdes. Pour ces jeunes qui ignorent la sexualité il s'agit d'un simple liquide et tout paraît étrange. C'est pourtant là que commence les étapes vers une grocesse.

b-La grossesse SOS regard et identitaire

Il y a également les grossesses identitaires issues d'un besoin constant pour la jeune fille d'attirer le regard vers elle lorsqu'elle vit dans un milieu où elle se sent mal aimée.La jeune fille cherchera un géniteur quelconque si elle a quelque peu une notion sur la sexualité. A défaut, avoir des rapports sexuels sera pour elle un moyen d'exister.

c-La grossesse Insertion sociale

Il est également fréquent de constater que certaines filles pour s'insérer dans un milieu social généralement pour paraître responsable décide d'avoir leur propre enfant. Ce type de décision est souvent constaté dans des milieu où d'autres jeunes filles ont déjà des enfants ce qui peut susciter un désir ardant de concevoir. Cette décision est mûrement réfléchit et aboutit à une grossesse précoce en bas-âge.

II- Solutions : Le dialogue

Selon le sexologue Cyril Kouamé qui disait à ce sujet: "le mal des grossesses en milieu scolaire prend ses racines à plusieurs niveaux de la société. Il est donc primordial que la lutte soit concertée (entre parents, élèves, éducateurs, enseignants et agents de santé), mais qu’elle soit surtout très suivie à l’école comme en dehors.’’ Il est primordiale de dialoguer et informer les jeunes filles et celà dans toutes les cellules familialles, éducatives et sanitaires.

grossesse-precoce-marginalisation.jpg

#photo