• L.I

TABAGISME ET GROSSESSE


"FUMER MODIFIE LE CERVEAU DE VOTRE ENFANT ET TROUBLE SON COMPORTEMENT"

Le tabagisme de la mère favoriserait les troubles du comportement de l'enfant sur le long terme et durant la grossesse.

Ce changement se manifeste par une hyperactivité, impulsivité de l'enfant selon une étude menée par des chercheurs et publiée dans la revue Nature Neurosciences.

Le tabagisme passif nuit aux fœtus et aux futurs enfants à naitre, mais pas seulement. L'Organisation Mondiale de la Santé rappelle que le tabagisme passif est responsable de plus de 600 000 décès par an dans le monde, soit un décès sur 100.

Chaque fumeur entretient une relation particulière avec la cigarette. Néanmoins, force est de constater que lorsque l’on fume, on finit toujours par impliquer les personnes qui nous entourent : qu’il s’agisse des proches, des collègues, d’inconnus que l’on croise ou même d’un futur enfant.

Le tabagisme passif augmenterait aussi de 10% le risque de développer un cancer du sein , selon l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

POURQUOI FAUT-IL ARRETER?

  • D'abord pour sa propre santé

  • Parce que le tabagisme provoque des modifications hormonales et diminue la fécondité. En arrêtant de fumer, vous augmentez de 50 % vos chances d’être enceinte.

  • Le risque de grossesse extra-utérine, d’accouchement prématuré est plus élevé, tandis que le pourcentage de fausses couches est multiplié par deux.

  • Fumer enceinte nuit à la croissance du fœtus et l’on constate une réduction moyenne de 200 grammes du poids de naissance chez les enfants de mères fumeuses.

  • Le tabagisme durant la grossesse entraîne une mauvaise oxygénation du fœtus, ce qui augmente le risque de problèmes respiratoires après la naissance, et le risque de mort subite du nourrisson est augmenté.

  • Les bébés nés de mamans fumeuses ont des cerveaux plus petits. Ils sont aussi plus anxieux et déprimés que les autres enfants.Selon une étude du Centre médical Erasmus de Rotterdam (Pays-Bas) réalisée sur plus de 200 enfants.

La meilleure solution est bien sûr d’arrêter de fumer avant d’être enceinte, et consulter un médecin.